26 janvier 2009

Le Coupé 220 SE

Posté par etoiles souabes à 16:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 janvier 2009

Posté par etoiles souabes à 16:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2009

Le coupé 220 SE est peut être la plus belle sculpture automobile que Paul Bracq ait réalisé pour Mercedes. Son homogénéité est totale, sa décoration chromée n'est pas surabondante, sa lunette arrière panoramique est un summum d'élégance. La première fois que je vis le coupé 220 SE que vous découvrez ici, c'était au début des années 80, en sortant de cours, alors que j'étais encore étudiant en langues étrangères appliquées... à pas grand'chose, du reste. Il était garé devant la librairie des facultés, et j'usai de la technique... [Lire la suite]
Posté par etoiles souabes à 12:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 janvier 2009

La 300 SE

Posté par etoiles souabes à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 janvier 2009

Posté par etoiles souabes à 20:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 janvier 2009

La 300 SE peut prétendre à sa place parmi les créations de Paul Bracq dans la mesure où notre styliste favori avait été chargé par le bureau du style avancé de dessiner l'ensemble des baguettes destinées à l'ornementation de ce modèle. La 600 n'étant pas encore prête, elle a pris pendant dix huit mois le relais de la voiture de prestige lors l'arrêt de la production de la 300 Dora en mars 1962. La voiture aura même un certain succès en France, malgré un prix de vente prohibitif équivalant trois DS 19. Comparée aux productions... [Lire la suite]
Posté par etoiles souabes à 19:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2009

La Grande Mercedes 600

Posté par etoiles souabes à 01:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2009

Posté par etoiles souabes à 01:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 janvier 2009

Pourquoi ne pas commencer par la meilleure, la plus spectaculaire voiture d'apparat jamais construite? Elle réunissait à l'époque la quintessence de la technique imaginable en matière d'automobile. Sa suspension distillait des sensations de tapis volant tout en procurant un comportement routier d'une neutralité totale. La motorisation n'était pas en reste, car sa puissance et sa disponibilité à tous les régimes permettaient de tenir la dragée haute aux plus prestigieuses voitures de sport produites à l'époque. Son hydraulique de... [Lire la suite]
Posté par etoiles souabes à 00:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]